David Caméo

Texte pour le  prix Icart-Artistik Rezo - 2014

 

   L’oeuvre d’Elsa Guillaume CUT SQUID (réalisée en 2012) est celle que je souhaite présenter dans le cadre de ce Prix.

 

Elle est carastéristique de l’imaginaire développé par Elsa Guillaume dans ses dessins, remarquables par sa résolution technique en parfaite adéquation avec les possibilités plastiques du matériau choisi, efficiente visuellement dans sa simplicité formelle et sa justesse dans le choix des émaux. Passant aisément du dessin à la céramique, l’artiste y développe l’un de ses thèmes de réflexion, une analyse de la structure interne des êtres et des choses. Sa facture volontairement « morcelée » et alvéolaire transforme souvent les organes en paysages, dans une « décontraction» plastique désopilante, teintée d’étrangetés mais sans réelle noirceur. Montrer les vides intérieurs, les cavités, mais également remplir ces vides, envahir l’espace à la manière d’un rhyzome, montrer des êtres (animaux ou humains), cernés ou avalés par le contexte extérieur, dévoiler avec grâce et humour la complexité cachée des systèmes et des tissus vivants, tel semble être le dessein d’Elsa Guillaume, qui possède une très grande aisance dans la mise en oeuvre volumétrique, dans la continuité de ses visions graphiques.